Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : Formation continue à l'UVSQFormation continueFocusReprise d'études

Sébastien RENARD, reprise d'études

Photo de Sébastien Renard

Sébastien RENARD, Reprise d'Études, 2022

Quel a été votre parcours avant de vous inscrire en Master 2 Archives, parcours Gestion des archives et de l’archivage ?
J’ai commencé mes études supérieures par des études d’histoire car je souhaitais devenir enseignant. L’obligation de devoir m’assumer rapidement financièrement m’a conduit à revoir mes projets. Aussi, au terme de ma Licence d’histoire, j’ai choisi de changer d’orientation et de préparer un BTS Commerce International, un secteur d’activité très pourvoyeur d’emplois à l’époque.

Aimant beaucoup l’économie et les langues étrangères et ayant obtenu un baccalauréat économique et social, ce choix s’est imposé naturellement. J’ai ensuite travaillé durant une vingtaine d’années au sein de services export de différentes sociétés travaillant à l’international, dont l’entreprise Safran, mon dernier employeur, constructeur de pièces aéronautiques.

Il y a quatre ans, j’ai ressenti le besoin de changer de métier, de retrouver du plaisir dans mon activité professionnelle. Safran disposant d’un musée dans lequel évoluait deux archivistes, j’ai eu la chance de pouvoir échanger avec eux. La description de leur métier m’a enthousiasmé et j’y ai vu l’opportunité de pouvoir concilier mon activité professionnelle avec ma passion pour l’histoire. 


Comment avez-vous entendu parler de cette formation ? Pourquoi l’avoir choisie ?
Averti par mes collègues que l’obtention d’un Master 2 Archives multiplierait mes chances d’avoir de belles opportunités, j’ai décidé de reprendre mes études et de préparer ce diplôme. Suite à des recherches personnelles, j’ai contacté quatre universités proposant la formation souhaitée : Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Saint-Denis, Lille, et Créteil. 
J’ai finalement opté pour celle de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines pour deux raisons :
- Le programme proposé m’a paru plus complet.
- J‘ai eu un excellent contact avec l’équipe administrative et pédagogique.


Comment s’est déroulée cette formation ?
J’en sors très satisfait. J’ai été parfaitement accompagné de bout en bout autant par l’équipe enseignante (Mme Lemaigre-Gaffier et M. Chastang) que par l’équipe administrative (Mme Cousseau), ceci me permettant de me concentrer pleinement sur ma formation.

Cette formation a-t-elle répondu à vos attentes ? Quelles ont été les apports au plan professionnel ? et personnel ?
Cette formation a effectivement pleinement répondu à mes attentes. Je suis maintenant bien armé pour exercer mon nouveau métier dans les meilleures conditions. A titre personnel, j’ai eu l’opportunité au travers des cours ou des stages réalisés de rencontrer des personnes véritablement tournées vers le partage, l’échange, et qui m’ont beaucoup apporté. Ce sont des personnes avec lesquelles je resterai d’ailleurs en contact.

Quel a été votre parcours de formation depuis l’obtention de votre Master 2 ?
Quelques jours après l’obtention de mon diplôme, j’ai eu la chance de décrocher un poste d’archiviste à la direction de la bibliothèque et des archives du Conseil d’Etat. Je commence la semaine prochaine.

Quels conseils donneriez-vous à d’autres personnes intéressées par cette démarche de reprise d’étude ?
Si l’aventure est belle, c’est un choix très difficile qui réclame beaucoup d’énergie.

Aussi, je conseillerais aux personnes intéressées de s’assurer avant de se lancer, qu’elles sont en phase avec la plus grande part des conditions citées ci-dessous, afin de tirer pleinement profit de la formation et de maximiser leurs chances de réussite :
- Être prêt à s’investir pleinement et à faire preuve d’une grande capacité de travail ;
- Savoir faire preuve d’humilité et accepter l’idée de partir sur un pied d’égalité avec des camarades ayant 15 à 20 ans de moins (ce qui était mon cas) ;
- Bénéficier d’un soutien familial sans faille (si les personnes sont en couple et/ou ont des enfants), car l’on est beaucoup moins disponible pour ses proches ;
- Accepter de renoncer très fréquemment à ses week-end, jours fériés, et vacances ;
- Être ouvert au dialogue et accepter les compromis, sachant que la formation comprend de nombreux travaux à réaliser par groupe de deux ou trois, notamment en deuxième année.


Propos recueillis par Jérémy Gore, octobre 2022