Vous êtes ici : Formation continue à l'UVSQFormation continue

Bassin d’emploi Versailles-Saclay : l’UVSQ va copiloter le groupe projet sur les compétences des entreprises

L’UVSQ a été retenue par la DIRECCTE et la Région IDF pour piloter avec l’AFPA 78 le groupe projet sur les besoins en compétences des entreprises du bassin d’emploi Versailles-Saclay. Le groupe sera constitué de représentants d’acteurs dans le domaine de l’emploi, de la formation et du développement économique. Les objectifs seront notamment de recenser collectivement l’offre d’emplois et assurer une information partagée, construire l’articulation entre la gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) et l’offre de formation, renouveler les pratiques de recrutement et identifier et mettre en œuvre des solutions.

le 1 septembre 2018

La démarche des bassins d’emploi en Île-de-France

Afin d’agir collectivement au service des entreprises, de l’emploi et des territoires, la région Île-de-France a été découpée en 25 bassins d’emploi. Il s’agit d’une démarche partagée par l’État et la Région. Ces bassins sont une échelle de référence pour améliorer l’adéquation entre l’offre et la demande d’emploi, soutenir l’émergence et le développement de projets économiques et créer des synergies entre tous les acteurs et mobiliser/optimiser tous les leviers.



Le bassin d’emploi Versailles-Saclay

Partagé entre les départements des Yvelines et de l’Essonne, le bassin d’emploi Versailles-Saclay (BEVS) couvre 551 km² et compte 72 communes. Il totalise plus de 825 000 habitants (environ 7 % de la population de la région) dont 410 000 actifs. Avec environ 425 000 emplois salariés, le bassin regroupe 8 % de l’emploi francilien. (Source : fiche Insee mars 2018).

L’activité économique y est forte, en particulier dans le secteur de l’industrie, les services supérieurs aux entreprises, l’innovation et la recherche (15 % de la R&D française dans les hautes technologies), mais également sur la construction et le commerce de gros.

On note de très gros établissements employeurs privés (Renault, Peugeot-Citroën, Nokia, Dassault Systèmes, Altran Technologies, Sagem Défense Sécurité, GE Medical System, Thales Services, Sanofi Aventis R&D, EDF R&D…) et publics (Département 78, CEA, CNRS, Universités, hôpitaux de Versailles, d’Orsay…), mais également un tissu de TPE/PME.  

Le bassin compte aussi l’un des plus grands sites touristiques de la Région : le Château de Versailles.

Six grands enjeux pour le territoire Versailles-Saclay

Le Comité de pilotage du bassin rassemble des représentants des services de l’État, de la Région, des conseils départementaux (78 et 91), des EPCI ainsi que des représentants des entreprises, d’acteurs du développement économique, de l’innovation, de l’emploi, de la formation, de l’aménagement, de l’agriculture…
 
Six grands enjeux ont été identifiés pour le territoire Versailles-Saclay et chacun d’eux sera traité par un groupe de travail dédié :
  1. Mieux appréhender et anticiper les besoins de compétences des entreprises.
  2. Rapprocher offre et demande d’emploi, notamment dans le domaine du numérique, accompagner les entreprises dans leurs projets de recrutement par des actions ciblées.
  3. Valoriser l’effet cluster, le potentiel d’innovation du territoire, soutenir les filières stratégiques.
  4. Poursuivre la valorisation du territoire à l’international (coordination des acteurs, valorisation des résultats…).
  5. Renforcer l’économie résidentielle du territoire, notamment sur le volet développement des compétences.
  6. Renforcer les filières agricoles et alimentaires (lien avec le dossier européen LEADER, avec le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse).


Un groupe projet sur les compétences des entreprises

Le Comité du pilotage du BEVS a opté pour une méthodologie en groupes projet pour traiter les grands enjeux identifiés. L’un d’eux porte donc sur « Mieux appréhender et anticiper les besoins de compétences des entreprises ».

Sur cette thématique, le COPIL dresse plusieurs constats :
  • Le bassin d’emploi Versailles-Saclay est fortement marqué par la technologie, avec des métiers en forte évolution.
  • Il présente une grande variété d’acteurs et d’outils innovants (fablabs, incubateurs, réseaux…).
  • C’est un territoire dynamique, les recrutements sont nombreux. Les entreprises du bassin rencontrent des difficultés pour recruter.
  • Des enquêtes GPECT (Gestion prévisionnelle territoriale des emplois et des compétences) ont été réalisées et ont identifié des problématiques claires (mobilités, compétences…).
  • De nombreux acteurs de l’emploi mobilisés, à une échelle interdépartementale.

Les objectifs du groupe projet sont les suivants :
  • Recenser collectivement l’offre d’emplois et assurer une information partagée, dans le prolongement des premières coopérations sur le territoire.
  • Construire l’articulation gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) et l’offre de formation.
  • Renouveler les pratiques de recrutement en optimisant les dispositifs, en associant organismes de formations et entreprises, en approfondissant l’approche RH en réseau.
  • Identifier les partenaires et mettre en œuvre les solutions aux problématiques annexes, freinant le développement.
Le groupe sera constitué de représentants d’acteurs dans le domaine de l’emploi, de la formation et du développement économique : PLIE 91, CA Paris-Saclay, CASQY, CCI 91, GEYVO, SARH, CMA 91, Id’EES Interim… Il sera copiloté par Mathieu JAHNICH, Directeur de la Formation continue et des relations entreprises de l’UVSQ, et par Bruno MONTEL, Directeur des Yvelines de l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA 78). Une première réunion sera organisée en septembre.